Quels sont les besoins du marché ?
Les industries de la santé animale s’engagent fortement dans la Recherche
8 à 12 ans sont nécessaires pour le développement d’un médicament vétérinaire
les médicaments vétérinaires sont soumis à une autorisation de mise sur le marché
De nombreux contrôles pour une production encadrée et évaluée
Communication et publicité – Distribution – Prescription et traçabilité des médicaments vétérinaires
Surveiller les effets indésirables grâce à la pharmacovigilance

Des avancées majeures pour le médicament vétérinaire

Des avancées majeures pour le médicament vétérinaire

 

Les 50 dernières années ont vu les progressions médicales les plus conséquentes de tout le millénaire.

La véritable révolution du siècle dernier est sans conteste la découverte de la pénicilline qui fut suivie de près par celle de la streptomycine. Les antibiotiques ont modifié radicalement nos conceptions de la médecine et ont permis de guérir des maladies jusque-là mortelles. En réduisant la mortalité infantile, ces découvertes sont à l’origine d’une grande partie de l’allongement de l’espérance de vie.

Au cours de ces dernières décennies, la recherche au sein des entreprises du médicament et du réactif vétérinaire s’est concentrée sur quatre domaines majeurs : les anti-infectieux, les antiparasitaires, les vaccins et l’amélioration des soins aux animaux de compagnie de mieux en mieux soignés. De ce fait, la longévité des animaux s’est rapidement accrue. Et ces animaux de compagnie ont été exposés à des maladies chroniques similaires à celles de l’homme : les cancers, les maladies cardiovasculaires, les troubles du comportement, les douleurs arthrosiques, certains troubles endocriniens comme le diabète ou l’hypothyroïdie…

La médecine vétérinaire a bénéficié dans certains cas des avancées de la médecine humaine, voire de la recherche agronomique, en effet, un nombre important d’innovations ont d’abord profité à l’homme puis à l’animal. C’est le cas des médicaments fonctionnels, anti-infectieux, des antiparasitaires et des anticancéreux alors que les vaccins sont développés spécifiquement pour la médecine vétérinaire et elle seule.

Cependant, l’industrie du médicament vétérinaire développe ses propres programmes de recherche appliquée en les orientant spécifiquement vers la pathologie animale. Un apport fondamental de l’industrie du médicament vétérinaire concerne les innovations galéniques qui permettent :

  • d’adapter les modes d’administration aux animaux qui n’obéissent pas aussi bien que les humains pour les prises de formes orales,
  • La mise au point de protocoles thérapeutiques adaptés à chaque espèce permettant d’agir sur la cinétique d’action du principe actif pour une tolérance augmentée,
  • Une facilité d’administration,
  • Une efficacité plus importante.

Le SIMV est membre de