Quels sont les besoins du marché ?
Les industries de la santé animale s’engagent fortement dans la Recherche
8 à 12 ans sont nécessaires pour le développement d’un médicament vétérinaire
les médicaments vétérinaires sont soumis à une autorisation de mise sur le marché
De nombreux contrôles pour une production encadrée et évaluée
Communication et publicité – Distribution – Prescription et traçabilité des médicaments vétérinaires
Surveiller les effets indésirables grâce à la pharmacovigilance

Définition

Définition

Le médicament par allégation ou par fonction

 

En France, la définition légale du médicament est commune au médicament à usage humain et à usage vétérinaire (art. L. 5111-1). Le médicament vétérinaire est celui destiné aux animaux.

Un médicament est défini soit par sa présentation (ou ses allégations), soit par fonction (son action pharmacologique). Ainsi, « on entend par médicament :

  • Toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales » [le médicament par présentation],
  • « ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l’homme ou chez l’animal ou pouvant leur être administrée, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique » [le médicament par fonction].

Le médicament contient :

  • Une ou des substances actives (ou principe actif), substance d’origine chimique ou naturelle caractérisée par un mécanisme d’action curatif ou préventif précis dans l’organisme,
  • et des excipients, substances d’origine chimique ou naturelle qui facilitent la fabrication et l’utilisation du médicament mais ne présentent pas d’effet curatif ou préventif.

Les produits dits de phytothérapie, à base de plantes ou d’huiles essentielles, sont donc des médicaments par présentation, et, dans la mesure ils sont préparés à partir de plantes médicinales dotées d’action pharmacologique, des médicaments par fonction.

Le règlement européen « médicament vétérinaire » fixe aussi les définitions suivantes.

  • Un médicament vétérinaire immunologique est administré à l’animal dans le but de lui conférer une immunité active (les vaccins) ou passive (les sérums) ou de diagnostiquer d’une maladie par son immunité.
  • Un médicament de référence est un médicament autorisé sur la base d’un dossier d’évaluation complet sur sa qualité pharmaceutique, son innocuité et son efficacité dans les allégations revendiquées.
  • Un médicament générique est un médicament autorisé sur base d’une évaluation de la bioéquivalence avec un médicament de référence. Il présente donc la même composition en substances actives, la même forme pharmaceutique et donc les mêmes caractéristiques que le médicament de référence.
  • Un antimicrobien est une substance active contre des micro-organismes et utilisée pour prévenir ou traiter des infections microbiennes. Cette définition inclut les antibiotiques, les antiviraux, les antifongiques, les anticoccidiens et autres antiprotozoaires.
  • Un antibiotique est un antimicrobien actif contre des bactéries et utilisé pour prévenir ou traiter des infections bactériennes. Dans le langage, le terme anti-infectieux peut désigner soit les antibiotiques, soit les antimicrobiens.
  • Un antiparasitaire est une substance qui tue ou interrompt le cycle des parasites et qui est utilisée pour prévenir ou traiter des infestations ou des maladies causées ou transmise par des parasites. Cela inclut les substances répulsives utilisées dans ce but.
  • Un médicament vétérinaire homéopathique : un médicament vétérinaire obtenu à partir de souches homéopathiques conformément à un procédé de fabrication homéopathique décrit par la Pharmacopée européenne ou, à défaut, par les pharmacopées utilisées de façon officielle dans les États membres.
  • Une spécialité est un médicament préparé industriellement et vendu sous une même dénomination indépendamment du dosage, de la forme d’administration et du conditionnement,
  • Une présentation correspond à un dosage, une forme d’administration et un conditionnement d’une spécialité.

Le SIMV est membre de