Quels sont les besoins du marché ?
Les industries de la santé animale s’engagent fortement dans la Recherche
8 à 12 ans sont nécessaires pour le développement d’un médicament vétérinaire
les médicaments vétérinaires sont soumis à une autorisation de mise sur le marché
De nombreux contrôles pour une production encadrée et évaluée
Communication et publicité – Distribution – Prescription et traçabilité des médicaments vétérinaires
Surveiller les effets indésirables grâce à la pharmacovigilance

La méthodologie

La méthodologie

 

Au sein des laboratoires ou des entreprises, le département Recherche est formé d’une équipe de scientifiques qui dans un premier temps identifie les substances actives (on parle de «screening») les mieux adaptées. Les molécules seront ensuite développées sous diverses formes galéniques (comprimés, solutions buvables, injectables, ...) les mieux acceptées.

 
Les stratégies actuelles

L’open innovation : L’innovation naît de la confrontation d’expertises de secteurs différents.               

Jusqu'aux années 1960-70, les entreprises vivaient plutôt dans un monde d'innovations « fermées », c'est-à-dire principalement développées « en interne » et mises en œuvre au sein de l'entreprise, sous le sceau du secret industriel. Les entreprises innovantes cherchaient à protéger leurs découvertes en les maintenant confidentielles. Elles faisaient peu d'efforts pour assimiler des innovations venant de l'extérieur de leurs laboratoires de recherche et développement, d'autant que ces innovations n'étaient elles-mêmes diffusées qu'avec retard en raison du secret qui entourait leur élaboration.

L'innovation ouverte ou « open innovation » postule qu'il est plus efficace et rapide, dans un esprit de travail collaboratif, de ne plus se baser principalement sur sa seule et propre recherche pour innover. Ce mode d'innovation est basé sur le partage, la coopération entre entreprise, et avec la recherche publique.

L’open innovation est l’intégration de nouveaux partenaires internes et externes à l’entreprise dans le développement de ses innovations. Ce mode d’innovation se traduit par le partage du savoir d’une entreprise avec d’autres entreprises ou laboratoires de recherche publique dans l’objectif de raccourcir le temps de mise sur le marché ("time to market") d’un produit ou d’une solution innovante.

Porteurs des innovations de demain, les partenariats qu’ils soient public-privé et privé-privé permettent l’émergence et la maturation de projets d’excellence qui se doivent d’être développés et pérennisés. Dans un contexte économique et règlementaire complexe et changeant, la recherche partenariale doit être encouragée, sa mise en œuvre simplifiée et son suivi mieux organisé. L’accès à l’innovation thérapeutique, le rayonnement de la recherche française à l’étranger, mais également les emplois de demain sont en jeu.

Retrouvez pour illustrer cette innovation, l'Interview de Jean-Louis Hunault président du SIMV qui présente comment nos champions français grâce à leurs innovations sont devenus des learders mondiaux.

 
Des plates-formes et réseaux collaboratifs
  • RFSA : le Réseau Français pour la Santé Animale fédère l’ensemble des acteurs dans le domaine. Cette initiative a été lancée par le Ministère de l’agriculture en mai 2007 pour être le miroir de la plateforme européenne pour une santé animale globale.

  • ICSA : l'Institut Carnot en Santé Animale est le réseau d'excellence scientifique pour faciliter et promouvoir la recherche pour les entreprises dans le domaine de la santé animale. Premier Institut Carnot en Santé Animale, il a obtenu son label par le Ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur en avril 2011.

  •  HIPPOLIA : Créée août 2011, la fondation Hippolia se consacre à la recherche scientifique au service de la santé et de la performance équines. Hippolia favorise la collaboration entre les entreprises, les organismes de recherche et les centres de formation pour faire émerger des projets innovants qui aboutiront à de nouveaux produits. Il œuvre quotidiennement à l’amélioration de la compétitivité de ses adhérents et de la filière équine française.

  • ARIIS : l’Alliance pour la Recherche et l’Innovation des Industries de Santé est la première alliance nationale au monde fédérant l’ensemble des acteurs des industries de santé (médicaments humains et vétérinaires, diagnostics, dispositifs médicaux, biotechnologies, …). ARIIS engagent des actions pour favoriser les partenariats public-privés (les Rencontres Internationales de Recherche) mais également privés-privés (Innovation en antibiothérapie et stratégies alternatives).

Le SIMV est membre de