Quels sont les besoins du marché ?
Les industries de la santé animale s’engagent fortement dans la Recherche
8 à 12 ans sont nécessaires pour le développement d’un médicament vétérinaire
les médicaments vétérinaires sont soumis à une autorisation de mise sur le marché
De nombreux contrôles pour une production encadrée et évaluée
Communication et publicité – Distribution – Prescription et traçabilité des médicaments vétérinaires
Surveiller les effets indésirables grâce à la pharmacovigilance

La distribution

La distribution

 

Les circuits de distribution

Les circuits de distribution sont clairement définis et strictement encadrés par le code de la santé publique. Ainsi, les entreprises du médicament vétérinaire ou les grossistes ne peuvent distribuer directement les produits aux utilisateurs (éleveurs ou propriétaires d'animaux de compagnie). Excepté pour certains antiparasitaires externes (APE) destinés aux animaux de compagnie, la délivrance au détail est réservée aux ayants droits.

 

Les ayants droit

D'après le code de la santé publique, les ayants droit qui peuvent détenir et délivrer au détail des médicaments vétérinaires aux utilisateurs (cession à titre gratuit ou onéreux) sont :

- le pharmacien d’officine (21 915 officines en France[1]), uniquement sur présentation de l’ordonnance s'il s'agit d'un médicament sur prescription ;

- les vétérinaires (7 000 centres de soins[2]), sans toutefois qu’ils aient le droit de tenir officine ouverte, pour les médicaments qu’ils ont prescrits eux-mêmes ou qu’un des vétérinaires qui exerce au sein du même domicile professionnel administratif ou d’exercice, a prescrits ;

- les groupements agréés d’éleveurs sous la responsabilité des vétérinaires ou pharmaciens responsables pour les médicaments non soumis à prescription ou qui font partie d’une liste restreinte (dite liste positive) et qui sont inscrits dans leur programme sanitaire d’élevage.

 

La répartition des volumes

En France, la délivrance des médicaments est très majoritairement assurée par les vétérinaires libéraux (68 % du chiffre d'affaire du marché du médicament vétérinaire). Le reste est réparti de entre les pharmaciens et les groupements agréés avec respectivement 12 et 20 %[3].

 




[1] Ordre des pharmaciens 2014

[2] Annuaire Roy

[3] SIMV

 

Le SIMV est membre de